NOTRE COLLABORATION


Le CAV&MA s’associe ici à la création d’un premier festival (musical d’abord mais pas seulement…) consacré à l’Afrique, et cela pour plusieurs raisons :

- Parce qu’en ces temps passablement troublés, qui voient notre vieux monde tenté par un retour sur soi porté par des messages politiques douteux, il apparaît plus que nécessaire de rappeler les vertus du dialogue et du construire ensemble.

- Parce que nous devons transmettre avec force, tout particulièrement aux jeunes générations, une saine et agissante curiosité qui aide à envisager l’autre comme un partenaire potentiel dont la rencontre crée un mutuel enrichissement au sein d’une réjouissante diversité créative.

- Parce qu’en tant que spécialistes de la musique classique, les artistes du CAV&MA n’en aiment pas moins le défi excitant que génèrent les rencontres inédites et les chemins de traverse, comme vient de le prouver tout récemment la production de l’Opéra de Paris consacré aux Indes Galantes de Rameau, au cours de laquelle nos chanteurs ont intimement collaboré avec des danseurs de rues pour mixer avec une formidable énergie la musique baroque avec le hip-hop ou le krump…

- Parce qu’en tant que futurs gestionnaires de la salle du Grand Manège nous allons bientôt être voisins du Musée Africain, et que nous comptons en profiter pour échanger, pour créer, pour aider à aborder enfin avec toute la modernité indispensable les questions liées au colonialisme.

- Parce que Namur, à travers le CAV&MA, le réseau « Na ! » et le Grand Manège, sera performante dans le domaine de la musique classique, et qu’elle bénéficie également d’associations et d’événements majeurs en ce qui concerne les musiques émergentes et les musiques du monde en général. Dans ce paysage, un nouveau rendez-vous privilégié avec l’Afrique ne peut que contribuer à enrichir l’offre et à faire de notre ville un lieu privilégié de rencontre des musiques.

Oui, pour toutes ces raisons, nous pensons que « Na!Frica » est un rendez-vous nécessaire (j’ai failli dire salutaire !), en même temps qu’une magnifique et opportune déclinaison du réseau « Na ! » au profit de tous les amateurs de musique, d’art en général et donc de culture et de partage.

Jean-Marie MARCHAL
Directeur du CAVEMA

www.cavema.be